Le paradoxe des vacances

Chalet sur le bord du lacLes vacances ça s’octroie au mérite me dit un jour un ancien collègue.
Hors vous serez d’accord avec moi que beaucoup d’entre nous mériterait bien 365 jours de vacances par année!
Mais ce faisant, n’accomplirait aucun travail.
C.Q.F.D.

Laisser un commentaire